PotentialDys
Afin que l'école soit un lieu d'épanouissement pour les élèves à besoins éducatifs particuliers

Inauguration de l'école Zebr'ailes

Le combat pour la bientraitance scolaire gagne du terrain à Pontoise

Le samedi 22 juin, la ville de Pontoise accueillait l'inauguration de l'école élémentaire privée Zebr'ailes en présence du maire Philippe Houillon et de ses adjoints. Situé entre l'école Montessori ELLA et l'Institut médico-éducatif du Bois d’en Haut, l'établissement, fondé officiellement en janvier, se distingue par son engagement en faveur des enfants à besoins éducatifs particuliers (DYS, HP, ASPIE, TDAH, etc.…). Ce projet a vu le jour grâce à la ténacité de sa fondatrice Gaëlle Ménard et au soutien de l'association PotentialDys qui œuvre pour l'épanouissement scolaire des élèves atypiques. “J'ai voulu créer cette classe unique pour accompagner les enfants de manière durable dans le temps pour qu'ils aient une confiance en eux solide et des méthodes de travail pour après repartir vers le collège” nous explique Gaëlle Ménard.

zebrailes

Les enfants présentent leur spectacle de fin d’année devant leurs familles à l’école Zebr’ailes

 

Dans le jardin de l'école, les enfants accompagnés de leurs familles fêtent la fin de l'année scolaire qui a été à la hauteur de leurs attentes. Ils sont pour l'instant huit, âgés entre trois et dix ans et ont pour point commun des difficultés scolaires d'apprentissage et relationnelles. Ils sont donc naturellement unis par la recherche d'une éducation qui valorise avant tout le plaisir, l'autonomie et l'estime de soi. Une mère nous raconte ainsi à propos de son fils : “C'était un enfant très renfermé, c'est à dire qu'à l'école il parlait très peu, il était dans son coin et là il va vers les autres, il est beaucoup plus ouvert. Il a beaucoup changé même à la maison parce quand je récupérais mon enfant dans l'autre école, il criait beaucoup. Il hurlait parce que la journée d'école avait été difficile alors que là il reste très longtemps à l'école et je le récupère assez calme”.

En effet, la classe unique multi-niveaux de l'école Zebr'ailes destinée à des élèves de la grande section au CM2 mise sur une pédagogie individualisée en croisant une multiplicité de méthodes d'enseignement. Ici, le jeu, la manipulation ou encore des exercices de relaxation remplacent les cours théoriques. “ En fait je ne m'enferme pas dans une pédagogie, je vais piocher dans du Montessori, dans du Frenet, dans des pédagogies différentes et à partir de ça, je crée quelque chose parce que chaque enfant a des méthodes d'apprentissage différentes ” nous explique Gaëlle Ménard. Par ailleurs, un cabinet de spécialistes composé entre autres d'infirmiers, de psychologues, de psychomotriciens est mis à la disposition des élèves.

Conscients qu'au niveau national la formation des professeurs reste encore insuffisante pour répondre aux particularités des enfants atypiques, Gaëlle Ménard et l'association PotentialDys aspirent à sensibiliser, former et accompagner d'autres enseignants. Rappelons que dans sa dernière circulaire du 8 août 2016 l’Éducation Nationale souligne que “ le droit à l'éducation pour tous les enfants, qu'ils soient ou non en situation de handicap, est un droit fondamental. Ce droit impose au système éducatif de s'adapter aux besoins éducatifs particuliers des élèves ”.

Giselle Diampova