PotentialDys
Afin que l'école soit un lieu d'épanouissement pour les élèves à besoins éducatifs particuliers

L’entraide entre associations (la suite)

L’association Talentiel de Vauréal nous avait cédé cet été du mobilier de classe pour l’ouverture d’une classe atypique « 10+ » au cœur de Marseille. Suite à notre appel aux dons de livres, dans le cadre de nos actions Recyclivres, nous avons également récupéré des ouvrages variés, neufs ou d’occasion auprès de bibliothèques municipales du Val d’Oise.
Essentiellement des livres destinés aux enfants : documentaires, atlas, dictionnaires, encyclopédies, bandes dessinés, romans… Mais également des manuels pédagogiques du CP au CM2 correspondant aux différents niveaux de progression des élèves qui bénéficient de 10+. La bibliothèque de l’ESPE de Cergy-Pontoise nous a donné de nombreux manuels scolaires neufs.
Nous avons déménagé tous ces dons de Paris à Marseille, sur l’école Le Sacré Cœur qui accueille des enfants en souffrance scolaire du fait de leurs troubles des apprentissages. Ainsi, nous avons pu mettre en place un espace lecture au sein de la classe expérimentale 10+ crée par l’association RESODYS à l’initiative du Dr Habib, neurologue et chef de service du SESSAD de RESODYS.
Tout ce matériel préalablement sélectionné, diversifié et ciblé (affichages Montessori, jeux éducatifs, boulier, miroir, horloge…) sera d’une grande utilité au sein du dispositif 10+ qui démarre donc se meuble et s’organise progressivement avec les délais qui incombent aux démarches administratives de toutes commandes en milieu scolaire.
Nous avons aménagé avec Clothilde Gas l’enseignante de « 10+ » et les élèves de CM1-CM2 de toutes les classes un coin bibliothèque. Les enfants ont vidé les cartons d’ouvrages, disposés les livres sur les présentoirs et ont immédiatement investi les coussins pour lire, feuilleter, découvrir ces ouvrages avec plaisir.
Ces livres, ce mobilier, vont retrouver toute leur place et utilité dans cet espace. Cette action Recyclivres  a permis de faire des heureux… lecteurs.

Marie-Laage et Marie-Pierre Bidal

Entre associations vauréaliennes, nous nous associons ...

En effet, entre associations qui œuvrons, l’une comme l’autre, pour la qualité de l’accompagnement des élèves, nous nous aidons réciproquement et mutualisons nos potentiels pour une efficacité optimisée. Notre objectif commun, celui du confort scolaire des enfants, s'est matérialisé un matin caniculaire estival de pré-rentrée par une opération de donation/ déménagement de mobilier, avenue Jacques Brel à Vauréal. Anne-Séverine Jeanneau, directrice de l'école Talentiel à Vauréal, a cédé d’anciens meubles de son école à l'association PotentialDys  afin qu'ils puissent être recyclés.


Dans le cadre d'un projet de thèse portant sur la bien-traitance scolaire, une réflexion autour de l'ergonomie du contexte d'apprentissage a conduit à repenser, avec une intelligence pragmatique, l'aménagement de l'espace de travail des élèves. Ainsi, ce mobilier voué à la déchèterie, a été repris, transporté pour être recyclé. Il sera transformé afin de lui donner une seconde vie. Il sera customisé pour lui donner un design à connotation moins scolaire. En revanche, il est prévu de conférer à ces meubles, une fonction pédagogique revisitée, plus ciblée dans une perspective d'autonomisation de l’'élève, acteur de ses apprentissages.


Tout instrument pour apprendre participe des conditions du métier d’élève. Du petit matériel, comme le crayon/plume/stylo, au tableau noir/blanc/numérique de la classe, en passant par les bureaux individuels/doubles/inclinés… Ces supports de travail sont des moyens trop souvent négligés au plan de leur adaptation aux besoins de nos jeunes utilisateurs. Les innovations matérielles auraient à gagner en justesse pour viser une plus fine accommodation, fonctionnelle comme esthétique, au public concerné.


L’association PotentialDys engage une réflexion, autour de la situation de travailler, dans sa dimension contextuelle (agencement pratique de l’espace de travail). Et, propose d’expérimenter et de partager, les innovations allant dans le sens d’une optimisation de l’ajustement ergonomique aux modalités de l’apprenant-enfant.


L’élève, utilisateur de l'outil, doit pouvoir être en mesure d'accéder facilement aux fonctionnalités de son environnement éducatif (du matériel, du mobilier, de l'aménagement des espaces dans la classe etc...). Cette conception d’une ergonomie pédagogique fera l'objet d’une prochaine publication avec les photos des meubles transformés.

Marie-pierre Bidal,
présidente de Potentialdys