Dépistage

Written by Administrateur
Category:

Avant de parler des différents troubles ou particularités cognitifs, il est important de rapeller que les parents ont des droits vis à vis de l'école. Un article sur le site de l'Education Nationale en fait le rappel : cf article

Par ailleurs, à moins d'être spécialiste, il n'est pas toujours évident de dépister les différents troubles ou symptômes. Ce site n'a pas la prétention de remplacer une formation mais seulement de vous donner quelques orientations.

Test Wisc V :

Seuls les professionnels (psychologues, orthophonistes...) formés sur ce tests et disposant du matériel sont habilités à les faire passer. L'interprétation est aussi importante que les tests eux mêmes. Ces tests permettent de poser un diagnostic de précocité. Il peut être passé dans le secteur libéral ou dans le cadre de l'établissement scolaire (psychologue scolaire).

Le Trouble de Déficit de l'Attention avec ou sans Hyperactivité (TDAH) :

La Ritaline ou le Concerta ne sont prescrits que dans un cadre strict avec une ordonnace sécurisée. Seul un psychiatre en service hospitalier peut faire une première ordonnance. Les prescriptions suivantes peuvent être assurées par le généraliste en accord avec le spécialiste. Il y a obligation de rencontrer le psychiatre une fois par an. Il est fortement recommandé d'associer une thérapie avec la médication.

Neurofeedback et TDAH
de Bernard Kabuth, Fabienne Ligier Service de pédopsychiatrie, Hôpital dʼenfants/CPN, Vandœuvre-lès-Nancy
Le neurofeedback ou EEG biofeedback permet au patient de voir, en temps réel, une représentation visuelle de sa propre activité cérébrale. L'intensité du rythme cérébral est transformée sur lʼécran par une représentation graphique ludique et permet d'apprendre à l'enfant à modifier cette activité mentale. Les résultats de cette méthode étaient jusqu'alors controversés. Cependant de récentes méta-analyses ont montré que dans les études bien conduites, on retrouve une amélioration des symptômes impulsivité, inattention et hyperactivité avec une taille d'effet importante. Mais cette diminution
significative des symptômes du trouble déficit de l'attention/hyperactivité (TDAH) ne survient que chez 50 % des jeunes patients et ne peut être envisagée isolément comme traitement du TDAH mais comme une aide dans la prise en charge combinée telle qu'elle est actuellement recommandée associant traitement pharmacologique, thérapies et guidance parentale. Les recherches n'ont pas pu démontrer à ce jour si l'effet thérapeutique dans ces interventions était lié spécifiquement à lʼeffet neurophysiologique du neurofeedback.

Le trouble Autistique ASPERGER:

Centre de ressource de l'autisme en Ile de France

Association des centres de ressource autisme

Ce trouble étant très spécifique, il est fortement recommandé d'orienter la famille et l'enfant vers un psychiatre spécialisé dans ce trouble. Contacter le CRA pour obtenir une adresse.

Suivi psychologique :

Quelque soit le trouble ou symptôme de ces enfants détectés, ils sont tous en souffrance. Faible estime, hypersensibilité, parfois dépression... il est donc indispensable qu'il puissent suivre une thérapie chez un psychologue connaissant bien leurs caractéristiques. Il faut donc les orienter vers le thérapeute le plus adapté, un spécialiste des EIP ne sera pas forcément adapté pour un TDA/H. Cependant il existe des comorbidités entre les différents troubles.

SUIVI Orthophoniste :

Dès qu'il y a suspicion de trouble Dys, il faut envisager de faire un bilan orthophonique. Le professionnel mettra alors en place toute une rééducation en collaboration avec un ergothérapeute et/ou psychomotricien si besoin.

Dans certains centre d'orthophonie, il est proposé de la musicothérapie selon la méthode Tomatis.

suivi ophtalmologiste :

Une mauvaise vue peut avoir de l'influence sur l'état de santé de l'enfant. Écarter un problème de vue permet de mieux travailler.

suivi orthoptique :

De même que pour l'ophtalmologiste, l'orthoptiste permettra d'écarter un problème de vue. Il a été constaté qu'une forte proportion d'EIP avaient des difficultés à accommoder leur vue.

suivi ostéopathique :

Une étude a montré qu'un problème d'intégration des réflexes primitifs pouvait expliquer certains troubles comme l'énurésie ou l'hyperactivité. Des exercices exécutés avec des ostéopathes formés à la GymBrain permettent de corriger ou tout au moins atténuer ces troubles.