PotentialDys
Afin que l'école soit un lieu d'épanouissement pour les élèves à besoins éducatifs particuliers

Neuropédagogie

La création de notre site PotentialDys  ainsi que sa page Facebook et son groupe également Facebook s'inscrit dans la logique cérébrale du traitement en réseau de l'information.
L'impératif besoin de créer des connexions de sens entre champs professionnels nous a mobilisé dans l'organisation d'une plateforme des savoirs partagés. Ce site se réclame de fonctionner comme un espace de tissage de liaisons: liens humains entre accompagnants du développement de l'enfant, liens de connaissances avec les offres sélectionnées d'URL.


"PotentialDys " métaphorise l'interconnectivité neuronale, "PotentialDys " est un cerveau hors corps qui occupe l'espace transitionnel entre corpus professionnels. cf Notre cerveau, roi des réseaux


Nous vous invitons à lire le livre de Michel Serrés "Petite poucette" 

 

 

 

 

 

 

École d'Antoine de la GARANDERIE

  Chaque enfant possède les chances de sa réussite scolaire  

"Les gestes mentaux, comme ceux du violoniste, du joueur de tennis, de l'ébéniste, du sculpteur, doivent obéir à des structures de bon accomplissement. Ces structures existent. On peut les décrire. Pour cela, il faut reconnaître qu'il y a une vie mentale qu'on peut observer du dedans. Sitôt ce principe de reconnaissance admis, on s'aperçoit qu'en effet les gestes mentaux se découvrent. Mieux: on se rend compte qu'il y a une bonne façon de les exécuter pour réussir dans les tâches que l'école prescrit. Disons-le, on ne saurait trop le répéter: les élèves sont obligés de tâtonner pour bien gérer mentalement leur attention, leur réflexion, leur mémorisation. Certains, à force de tâtonner, finissent par renoncer en désespoir de cause. Ne serait-il pas plus efficace de faire de l'école le lieu où l'on enseigne la pratique de ces gestes mentaux qui sont la condition nécessaire à l'adaptation scolaire? Oui, l'école serait l'atelier d'apprentissage des gestes mentaux."

Lire le document

 

 

 

La visualisation des mots :

Expérience menée sur l'apprentissage de vocabulaire en primaire sur le principe d'évocation d'Antoine de la GARANDERIE.

 

 

La gestion mentale :

Né en 1920, Antoine de la Garanderie est un pédagogue de grande renommée, fondateur de la Gestion Mentale. Docteur en philosophie, il est également professeur certifié en biologie animale et en biologie végétale.

Il a enseigné la philosophie et la culture générale en lycée comme en prépa avant de devenir Maître de Conférences à l'Institut Catholique de Paris, à l'Université Catholique de l'Ouest et à l'Université de Lyon II.

Confronté pendant sa jeunesse à des problèmes scolaires en raison d'une surdité partielle, Antoine de la Garanderie a découvert que la réussite scolaire était liée à de bonnes habitudes plus qu'à l'absence d'aptitude.

Héritier des philosophes et psychologues de l'introspection, Antoine de la Garanderie a fondé sa pédagogie sur l'observation des processus mentaux de plus de 1000 élèves qu'il a interrogés longuement. Il s'est intéressé aux bons élèves comme aux élèves en difficulté, mais également aux sportifs de haut niveau.

La Gestion Mentale connut son apogée dans les années 90 puis perdit de son aura, critiquée par quelques psychologues cognitivistes qui lui reprochèrent un manque de rigueur, et qui, suite à une expérimentation menée au sein de l'Education Nationale, concluèrent à son absence d'efficacité.

Seulement, en tant que psychologie et philosophie de l'introspection, la Gestion Mentale ne peut s'évaluer avec les instruments des psychologues qui recherchent une performance observable, quand cette performance observable est elle-même évaluée avec des outils, modèles heuristiques et méthodes en constante évolution, par définition toujours imparfaits.

Lire la suite...

La théorie des Intelligences multiples d'Howard Gardner

La notion d' « Intelligences multiples » a été proposée par un professeur de l'Université de Harvard, Howard Gardner, en 1983 dans son livre Frames of Minds : the Theory of Multiple Intelligence.
Il suggère que chaque individu dispose de plusieurs types d'intelligences, pour lesquelles il a naturellement une plus ou moins grande compétence. Sa théorie a été reprise par de nombreux chercheurs et on distingue aujourd'hui huit principales formes d'intelligences :

  • L'intelligence corporelle / kinesthésique
    C'est la capacité à utiliser son corps d'une manière fine et élaborée, à s'exprimer à travers le mouvement, à être habile avec les objets.
  • L'intelligence interpersonnelle
    C'est la capacité d'entrer en relation avec les autres.
  • L'intelligence intrapersonnelle
    C'est la capacité à avoir une bonne connaissance de soi-même.
  • L'intelligence logique-mathématique
    C'est la capacité à raisonner, à compter et à calculer, à tenir une raisonnement logique. C'est cette forme d'intelligence qui est évaluée dans les tests dits de « Quotient intellectuel ».
  • L'intelligence musicale / rythmique
    C'est la capacité à percevoir les structures rythmiques, sonores et musicales.
  • L'intelligence naturaliste
    C'est la capacité à observer la nature sous toutes ses formes, la capacité à reconnaître et classifier des formes et des structures dans la nature.
  • L'intelligence verbale-linguistique
    C'est la capacité à percevoir les structures linguistiques sous toutes leurs formes.
  • L'intelligence visuelle / spatiale C'est la capacité à créer des images mentales et à percevoir le monde visible avec précision dans ses trois dimensions.

Lire la suite...

 

80 % des échecs scolaires pourraient être évités grâce aux intelligences multiples.

 

 

Comment travailler avec les intelligences multiples :

1)  Travaux de l'académie d'Amiens

2) Tester ses intelligences multiples Test 1 Test2 Test3

3) Expérimentation en cycle 3 sur les intelligences multiples